Envoi Hands se développe et passe à l’international

En un peu plus de trois ans d’existence, Envoi Hands a fait un sacré bout de chemin. L’entreprise adaptée créée en 2013 par l’association Envoi avec l’aide de ses deux partenaires d’origine, Airbus et la Mairie de Toulouse, emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes en situation de handicap et vise désormais une trentaine de CDI en fin d’année.  « Airbus nous a tendus la perche en nous proposant, en cotraitance avec CMT+ , un premier contrat d’ordering, c’est-à-dire de saisie de commandes sur logiciel SAP pour différents services  » explique Jean-Marc Thomas, président de l’association Envoi et ancien cadre dirigeant d’Airbus, aujourd’hui en retraite. « Notre ambition est désormais de grossir dans le monde du handicap avec de nouvelles activités et de nouveaux partenaires et donneurs d’ordre ». Un objectif réalisable puisqu’Envoi Hands travaille depuis peu avec le groupe international WNS Global Services, spécialisé dans le business process management. Un nouveau partenaire, « qui a apprécié nos valeurs et nos compétences », souligne Jean-Marc Thomas. Se revendiquant comme une « entreprise d’inclusion sociale », Envoi est désormais reconnue tant dans le secteur de l’insertion, avec Envoi Ops, que dans celui du handicap (Envoi Hands), avec un volume global d’activités supérieur à 4 millions d’euros réalisé par 120 personnes , toutes employées à temps complet, dont près d’une centaine chez Envoi Ops . Dans son domaine d’intervention d’origine, l’insertion, l’association réalise aussi bien des  activités de sous-traitance sur les chaînes d’essais d’Airbus que les relevés de compteurs pour deux grandes entreprises ERDF et GRDF. « Sur Toulouse Métropole, plus de 99% des opérations de relevés de compteurs sont assurées par Envoi » précise le président de l’association. L’arrivée de la nouvelle génération de compteurs connectés pour l’électricité et le gaz domestique conduit Envoi à chercher de nouveaux débouchés avec ses partenaires, et à explorer d’autres pistes par exemple dans le domaine de la distribution d’eau. Envoi Ops assure également la gestion et l’installation de parcs informatiques, ainsi que le retrait et le recyclage de matériels. En ce qui concerne le travail adapté « Nous cherchons des activités à valeur ajoutée, à valeur technologique, pour lesquelles nous pouvons créer de la montée en compétences via des formations et du tutorat. Notre vision : créer un ascenseur social et une passerelle vers la vie ordinaire» ajoute Jean-Marc Thomas. Depuis sa création en 2006, l’association Envoi a embauché près de 950 personnes, dont plus de la moitié occupent aujourd’hui un emploi pérenne hors d’Envoi.