Après Chalon, Dijon ouvre une seconde professionnelle industrielle

Fort d’une première expérience à Chalon sur Saône, en 2016, le CFAI 21-71 se dote d’une deuxième classe de seconde professionnelle industrielle à Dijon, en capacité d’accueillir 16 jeunes par an.
 Financement : 80 362 €
 Durée du soutien : 28 mois (1er avril 2017 au 31 juillet 2019)
 Nombre de bénéficiaires : 16 jeunes sortant de 3ème ou inscrits à la mission locale, soit 32 jeunes sur la période
 Action réalisée par : CFAI 21/71
 Action portée par : UIMM Côte d'Or
Le succès des secondes professionnelles ne se dément pas en Bourgogne-Franche-Comté comme ailleurs. Après avoir ouvert en 2016 une classe de seconde professionnelle industrielle à Chalon sur Saône, le CFAI 21-71 (Côte d’Or- Saône et Loire) récidive cette année à Dijon, avec une autre classe dédiée à l’industrie. A la rentrée, une quinzaine de jeunes vont entamer une formation d’un an, destinée à les préparer à l’entrée en première année de bac professionnel industriel. Une création qui répond à une forte demande des entreprises locales en quête de main d’œuvre sur les premiers niveaux de qualification. « Alors que la Saône et Loire est très orientée vers la métallurgie avec la forte présence du nucléaire, le tissu est plus diversifié en Côte d’Or, avec des groupes industriels comme Seb ou Essilor, mais également avec la mécanique,  l’informatique ou la santé » indique Véronique Guillon, secrétaire générale de l’UIMM Côte d’Or. Comme à Chalon, l’année de seconde professionnelle industrielle totalise 935 heures de formation et comprend, outre les matières générales au programme de la classe de seconde, une formation aux métiers de la chaudronnerie, du soudage, de l’usinage et de la maintenance dispensée au CFAI et sanctionnée par un certificat de compétences industrielles,  et une période de six semaines de stage en entreprise. L’UIMM Côte d’Or va assurer la promotion de ce dispositif auprès de ses adhérents mais également auprès des jeunes de 3ème et de ceux qui quittent le système scolaire.

Un taux de réussite de 75% attendu

« Nous ne disposons pas de GEIQ industrie en Côte d’Or, souligne Véronique Guillon. Il faut absolument qualifier notre fichier et créer un vivier en travaillant le PLIE, les missions locales afin de recueillir des candidatures de personnes motivées par l’industrie et d’identifier de bons profils… » Sur deux promotions de 16 jeunes réparties sur les deux années scolaires 2017-2018 et 2018-2019, le CFAI 21-71 vise un taux de 75% d’entrée en première année de bac pro par le biais d’un contrat d’apprentissage et un taux équivalent pour l’obtention du certificat de compétences industrielles.

Contact(s)

Yannick MAHE, directeur du CFAI 21/71
 03 80 78 79 50
  ymahe@uimm-71.com
Véronique GUILLON, secrétaire générale de l'UIMM Côte d'Or
 03 80 77 85 11
vguillon@maisondesentreprises.com