Doper l’emploi industriel breton

Le constat de l’Observatoire de la métallurgie en Bretagne est net. Sur les 250 recrutements envisagés par les entreprises du secteur en 2015 (chaudronniers, tôliers, traceurs et autres métalliers) près des trois quarts seront, selon elles, difficiles à réaliser. Voire la totalité des embauches sur des bassins d’emploi comme ceux de Brest, Rennes ou Lannion.
 Financement : 300 050 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er septembre 2015 au 30 août 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 1200 à 1350 demandeurs d'emploi
 Action réalisée par : UIMM Bretagne formation
 Action portée par : UIMM Ille et Vilaine et Morbihan, Finistère et Côtes d'Armor
Une inadéquation entre l’offre et la demande d’emplois observée dans beaucoup d’autres régions en France qui a incité les UIMM bretonnes (Ille et Vilaine et Morbihan, Finistère et Côtes d’Armor) à prendre le dossier à bras le corps. Porté par l’association UIMM Bretagne Formation, créée par les trois chambres syndicales, le projet « Metal Job » vise à proposer des postes dans des métiers en tension, en chaudronnerie, ajustage, usinage, soudage, conduite de lignes de production et maintenance, à des personnes éloignées de l’emploi. « Compte tenu de la relative inefficacité du marché de l’emploi, du fait que 80% de ces embauches émanent d’entreprises qui n’ont qu’un voire 2 projets de recrutements et de la difficulté à trouver des profils adaptés, nous avons décidé d’aller chercher des publics de plus en plus éloignés de l’emploi », explique David Derre, directeur de UIMM Bretagne Formation, à travers un partenariat renforcé et inusité en France avec le service public de l’emploi. Marchant de concert avec les 37 agences locales de Pôle emploi et les 17 missions locales réparties sur la région Bretagne, l’association se fait fort d’aller visiter l’ensemble des entreprises pour identifier et valider leurs besoins de main d’œuvre et les inciter à déposer leurs offres sur le job board Metal Emploi, afin qu’elles soient automatiquement basculées sur le site des industries technologiques et de Pôle Emploi. Dans un deuxième temps, Bretagne Formation s’engage à rechercher et à présenter des candidats aux PME-PMI qui embauchent. Ce qui suppose de développer un vivier de postulants, notamment via les projets et plans de licenciement identifiés, parmi les alternants sans contrat après leur formation, les demandeurs d’emploi en formation dans l’un des établissements du Pôle formation des industries technologiques et ceux inscrits à Pôle emploi. Afin de proposer aux entreprises des profils adaptés choisis par des personnes éloignées de l’emploi, UIMM Bretagne Formation va utiliser l’ensemble des dispositifs existants, la Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle, la Période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) ou encore l’Action de formation préalable au recrutement. Cette opération d’ampleur devrait permettre de révéler davantage d’intentions d’embauches, de faire bénéficier les demandeurs d’emploi de davantage de formations qualifiantes et préqualifiantes et, in fine, de pourvoir davantage d’offres. De la rentrée 2015 à la rentrée 2018, le programme Metal Job vise, en effet, sur chacune des années, à identifier 1500 intentions d’embauches, à faire bénéficier 400 à 450 demandeurs d’emploi d’une formation et à mener à bien 550 « PMSMP ».

Contact(s)

David DERRE, directeur d'UIMM Bretagne Formation
 02 99 12 59 44
dderre.uibretagne@wanadoo.fr
Mathieu PERAUD, délégué général de l'UIMM Ille et Vilaine et Morbihan
02 99 87 91 11