La Vendée compte enfin son école de production

L’Icam de la Roche-sur-Yon, épaulée par l’UIM Vendée, vient d’ouvrir une école de production qui accueillera entre 25 et 30 élèves dans les trois ans et les préparera au CAP de conducteur d’installation de production
 Financement : 150 000 €
 Durée du soutien : 36 mois (1er septembre 2017 au 31 août 2020)
 Nombre de bénéficiaires : 24 à 30 jeunes sur 3 ans
 Action réalisée par : Icam Vendée
 Action portée par : UIM Vendée
Comment les 600 entreprises de la métallurgie vendéenne, en quasi-totalité familiales, employant 20 000 salariés essentiellement dans la sous-traitance, parviennent-elles à recruter entre 700 à 1000 salariés, bon an mal an ? Un phénomène qu’on retrouve dans d’autres secteurs d’activité, comme l’agroalimentaire. Mais, envers du miracle vendéen, l’industrie locale manque de main d’œuvre depuis une bonne quinzaine d’années. « Selon notre enquête de conjoncture annuelle, plus de 90% des entreprises font état de difficultés de recrutement. Plus précisément sur des niveaux 5 (60% des effectifs de la métallurgie vendéenne) en soudage, ajustage-montage ou mécanique, d’où la création récente d’un centre AFPI à la Roche-sur-Yon», souligne Jean-Noël Naulleau, secrétaire général de l’UIM Vendée. Pour élargir le sourcing à d’autres populations, plus éloignées de l’emploi, les industriels vendéens, regroupés autour de l’UIM Vendée, ont soutenu la création d’une école de production au sein de l’Icam Vendée à la Roche-sur-Yon.

Objectif : 75% de réussite au CAP

Copie conforme des initiatives prises par les établissements de Lille, Toulouse ou Nantes, cette école, qui a accueilli ses premiers élèves en septembre, répond parfaitement à la vocation sociale de l’Icam. « La mixité sociale est à la base de notre pédagogie, rappelle Philippe Poupard, directeur de l’Icam, qui forme 65 ingénieurs par an. À la Roche-sur-Yon, nous avons 60% d’élèves-ingénieurs boursiers ce qui constitue un record dans le groupe ». Pour les 25 à 30 jeunes « recrutés » sur les trois premières années du projet, le vivier de la centaine de décrocheurs recensés sur l’agglomération de la Roche-sur-Yon sera largement sollicité. Les adhérents de l’UIM Vendée seront invités à fournir de la sous-traitance à l’école de production. « Mais c’est de l’activité qu’on va aller chercher, pas de la sous-traitance subventionnée » avertit Philippe Poupard, en citant le cas du groupe vendéen Atlantic, spécialisé dans les convecteurs. La dernière-née des écoles de production de l’Icam se fixe un objectif de 70% de sorties positives en emploi et un taux de 75% de réussite au CAP conducteur d’installations de production. « Nous établirons une passerelle entre l’école de production et l’AFPI, entre le CAP et le bac pro », ajoute le directeur de l’école.

Contact(s)

Phillipe POUPARD, directeur de l'Icam Vendée
 02 51 47 70 70
philippe.poupard@icam.fr
Jean-Noël NAULLEAU, secrétaire général de l'UIM Vendée
 02 51 62 61 73
jnnaulleau@uimv.fr