Savoir lire pour pouvoir travailler

Une centaine d’apprentis des Cfai de l’Aforp vont bénéficier d’un renfort dans le domaine de la lecture, dans le cadre d’un partenariat entre le GIM et l’association Agir pour l’école.
 Financement : 230 000 €
 Durée du soutien : 36 mois (1er novembre 2016 au 31 octobre 2019)
 Nombre de bénéficiaires : 100 apprentis sur 3 ans
 Action réalisée par : Agir pour l'école
 Action portée par : GIM
Parmi les quelque 1500 apprentis qui passent, chaque année, dans les Cfai de l’Aforp, premier organisme de formation d’Ile de France, un certain nombre ne maîtrisent pas suffisamment la lecture, quand ils ne sont pas tout simplement illettrés. Pour remédier à ce sévère handicap qui peut compromettre leur entrée dans la vie professionnelle, l’Aforp va bénéficier de l’aide d’une association spécialisée, Agir pour l’école. Créée en 2010 à l’initiative d’Axa et actuellement présidée par le directeur général de l’Institut Montaigne, Laurent Bigorgne, l’association a mis au point des techniques d’apprentissage de la lecture pour les jeunes scolaires (de la maternelle au cours élémentaire) qu’elle va désormais éprouver auprès de jeunes adultes. « Nous allons utiliser les méthodes d’apprentissage de la lecture que nous testons auprès des enfants et les adapter à un public de jeunes de 16 à 25 ans sans qualification pour les amener à un niveau de lecture fonctionnelle et fluide » détaille Laurent Cros, le directeur de l’association. 20 heures d’accompagnement individuel Porté par le GIM, le projet va s’étaler sur trois ans et concerner au total une centaine de jeunes apprentis de l’Aforp. La première étape va consister à former les formateurs de l’Aforp à cette méthode d’apprentissage basée sur un outil numérique afin qu’ils puissent l’intégrer dans leurs cours. Durant la première année, une vingtaine de jeunes apprentis du CFAI d’Asnières (Hauts de Seine) bénéficieront d’un « engagement individuel d’entraînement à la lecture », de 20 heures, soit un total de 60 heures d’enseignement par groupe de 3. A la fin de l’année scolaire 2016-2017, une première évaluation menée auprès des apprentis et des formateurs de l’Aforp permettra d’analyser les progrès réalisés par les jeunes et d’améliorer le programme. Au cours des deux années scolaires suivantes, 30 puis 50 apprentis seront accompagnés jusqu’à la maîtrise de la lecture dans les autres centres de l’Aforp. Objectif, 150 mots à la minute L’objectif du programme est d’aboutir à un rythme de lecture de l’ordre de 150 mots/minute et d’un taux de compréhension des textes lus de 80%. Un pari ambitieux quand on sait, à la lumière d’une étude rendue publique cette année par le ministère de l’Éducation nationale que près de 10% des jeunes âgés de 16 à 25 ans sont illettrés ou quasi-illettrés. « Ce projet n’est pas seulement adapté à la lecture, souligne Pascal de Romanovsky, en charge du projet au GIM. C’est une véritable expérience pédagogique qui porte également sur les comportements des jeunes, car nous rencontrons des problèmes de ce genre, non seulement dans les niveaux 4 ou 5 de formation, mais un peu partout et jusque dans nos écoles d’ingénieurs ».

Contact(s)

Laurent CROS, directeur de l'association Agir pour l'école
 01 53 89 05 66
 lcros@agirpourlecole.org
Pascal de Romanovsky, directeur de la communication du GIM
 01 41 92 37 45