Un Geiq pour doper le sourcing de la métallurgie rhodanienne

Piliers de l’industrie rhodanienne, les quelque 2 000 entreprises de la métallurgie, qui emploient 150 000 salariés, font face à de grosses difficultés de recrutement.
 Financement : 224 190 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 228 demandeurs d'emplois jeunet et adultes rencontrant des difficultés d'insertion
 Action réalisée par : Geiq industrie Rhône
 Action portée par : Métallurgie rhodanienne
« Les pénuries de main d’œuvre se concentrent sur trois métiers principaux, l’assemblage-montage, l’usinage et la maintenance » souligne Thierry Barrandon, directeur général de la Métallurgie rhodanienne. Cette forte demande sur les premiers niveaux de qualification a conduit la chambre syndicale territoriale à se doter d’un Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (Geiq) afin d’élargir le sourcing habituel des entreprises aux personnes éloignées de l’emploi. Le nouveau Geiq industrie Rhône, qui vise une trentaine d’adhérents sur l’année 2016 et une bonne cinquantaine en 2018, a recruté 8 personnes âgées de 20 à 58 ans, en contrat de professionnalisation, dès sa création, en septembre 2015. A horizon de trois ans, les objectifs du groupement sont élevés, à la mesure du poids de la métallurgie dans l’industrie rhodanienne : 48 salariés mis à disposition en 2016, 76 en 2017, 104 en 2018, soit un total de 228 demandeurs d’emploi accompagnés vers l’emploi sur les trois premières années pleines de fonctionnement du Geiq. « Nous recherchons, dans le département, des « locomotives », c’est-à-dire des entreprises de plus de 1000 salariés qui ont des projets de recrutement ambitieux et peuvent intégrer entre 6 et 8 demandeurs d’emploi », détaille Grégory Jullien, chargé de projet au sein du Geiq industrie Rhône. Les partenariats noués avec les principaux organismes de formation industrielle (Afpa, Greta, CFAI et surtout Afpi) ont permis de cibler quatre parcours de 350 heures pouvant déboucher sur un CQPM d’assembleur-monteur de systèmes mécanisés, de soudeur industriel, de technicien de maintenance industrielle et de tuyauteur industriel. A charge pour le Geiq industrie Rhône de trouver des candidats auprès des prescripteurs de l’emploi, de valider leur motivation et leurs compétences et de les proposer aux entreprises adhérentes. La mission du groupement n’est pas terminée pour autant et consiste alors à accompagner le salarié mis à disposition de l’entreprise et à le suivre, tant dans l’emploi, dans sa formation que sur la résolution de problèmes périphériques comme la mobilité, le logement ou encore la santé. Une condition sine qua non pour que les entreprises acceptent d’intégrer ces profils différents de leurs viviers de recrutement habituels.

Contact(s)

Grégory JULLIEN, chargé du projet Geiq industrie Rhône
 04 78 77 06 02
g.jullien@metallurgie.org
Thierry BARRANDON, directeur général de la Métallurgie rhodanienne