Un Geiq pour l’industrie savoyarde

Comptant déjà un Geiq interprofessionnel, orienté vers des activités aussi différentes que la propreté et le bâtiment, la Savoie a enregistré fin 2015 la création d’un nouveau groupement, dédié à l’industrie.
 Financement : 150 000 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 140 personnes au total (demandeurs d’emploi de longue durée avec un faible niveau de qualification ou en reconversion, des jeunes de moins de 26 ans, des personnes en situation de handicap et des bénéficiaires de minimas sociaux).
 Action réalisée par : Geiq industrie Savoie
 Action portée par : UIMM Savoie
Né sous l’égide de l’UIMM Savoie, le Geiq Industrie Savoie,qui vient d’obtenir sa labellisation de la fédération française des Geiq, couvre trois territoires, la vallée de la Tarentaise, celle de la Maurienne et le bassin d’emploi de Chambéry, limitrophe du département du Rhône. « Nous avions une demande initiale du groupe italien Agrati , spécialisé dans la visserie, implanté à la Bridoire, et d’Opinel, qui souhaitaient faire monter en compétences leurs collaborateurs et améliorer leur sourcing » rappelle Carine Martin, du Geiq Industrie Savoie. Au final, ce sont treize entreprises industrielles savoyardes qui font partie du groupement. Elles connaissent toutes des difficultés de recrutement sur quatre types de postes, ceux d’agent de maintenance industrielle, d’agent logistique, de monteur-assembleur de systèmes mécanisés et surtout de conducteur d’équipements industriels, qui représente, à lui seul, la moitié des besoins en main d’œuvre. La création de ce groupement d’employeurs va permettre aux employeurs d’élargir leur vivier de recrutement, en direction de publics qu’ils n’ont pas l’habitude de démarcher. Les quelque 140 personnes qui devraient entrer dans le dispositif durant les trois premières années seront des demandeurs d’emploi de longue présentant un faible niveau de qualification, des jeunes de moins de 26 ans, des personnes en situation de handicap et des bénéficiaires de minimas sociaux, identifiés par Pôle emploi, les missions locales ou les acteurs de l’insertion et choisis en fonction de leur motivation et de leur capacité à se former aux métiers industriels. Leur entrée en formation sera soumise à une pré-sélection du Geiq et au choix final de l’entreprise d’accueil. Le Geiq a ouvert ses portes avec huit bénéficiaires, sélectionnés parmi 60 candidats, pour un objectif de 22 salariés en insertion (15 équivalents temps plein) au cours de la première année de fonctionnement. Les objectifs sont de 70% (puis 75%) de taux de réussite au CQPM et de 70% de taux d’emploi en fin de contrat.

Contact(s)

Carine MARTIN, directrice du Geiq industrie Savoie
 04 79 63 68 58
c.martin@iris-rhonealpes.fr
Jean-Patrick BAILHACHE, secrétaire général de l'UIMM Savoie