Un Grumman pour s’envoler vers un métier industriel

Réhabiliter un Grumman Albatross des années 40 pour en faire « la pièce maîtresse » du musée de l’hydraviation de Biscarrosse et favoriser, en même temps, l’insertion professionnelle d’une bonne trentaine de demandeurs d’emploi dans l’industrie : tel est le double objectif du chantier qu’ont ouvert, conjointement, l’UIMM Gironde-Landes et l’Institut supérieur de formation permanente (Insup).
 Financement : 105 000 €
 Durée du soutien : 15 mois (de décembre 2015 à mars 2017)
 Nombre de bénéficiaires : 36 personnes au total, demandeurs d'emploi de longue durée ou en situation de précarité, jeunes sans qualification, femmes souhaitant s'orienter vers les métiers industriels
 Action réalisée par : l'Institut supérieur de formation permanente
 Action portée par : UIMM Gironde-Landes
L’Insup n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà piloté, en 2014, avec le soutien du fonds A2i, la rénovation d’un prototype Falcon 20, qui est désormais exposé au Musée de l’air et de l’espace d’Aquitaine, situé sur la base aérienne de Mérignac (Gironde). Mais, cette fois-ci, le challenge est encore plus relevé. La réhabilitation du Falcon 20 a duré neuf mois et a mobilisé 12 personnes. Pour le Grumman HU-16 Albatross, ce sont pas moins de 24 ajusteurs-monteurs en aéronefs et de 12 peintres en aéronautique qui vont être à pied d’œuvre pendant 15 mois, jusqu’en mars 2017. Tous sont des personnes éloignées de l’emploi, des jeunes de moins de 25 ans, des bénéficiaires de minimas sociaux, des femmes, qui vont suivre un solide parcours de formation de 700 à 800 heures, dispensé par plusieurs organismes (Aérocampus Aquitaine , l’Afpi Sud-Ouest et l’Institut de formation industrielle). En ligne de mire, un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie en ajustage-montage, ou un titre professionnel, voire un CQPM, en peinture industrielle, option aéronautique. Des qualifications recherchées dans cette région à forte présence aéronautique. Le musée de l’hydraviation de Biscarrosse accueille les cours théoriques et la formation pratique, sur le Grumman, a lieu dans les locaux de l’École nationale de l’aviation civile qui dispose d’un hangar sur une vaste emprise de plus de 400 hectares, à Biscarrosse. Les ambitions des promoteurs de l’opération, l’UIMM Gironde-Landes et l’Insup, sont élevées : le chantier vise, en effet, un taux de réussite de l’ordre de 75% aux CQPM ou aux titres professionnels et un taux de sortie positive en emploi d’au moins 50% des stagiaires ayant achevé le parcours de formation. C’est-à-dire soit en CDI, soit en CDD, soit en mission longue d’intérim ou en formation qualifiante. Les résultats positifs du chantier du Falcon 20 de Mérignac laissent à penser que ces objectifs seront atteints.

Contact(s)

Muriel PECASSOU-BACQUE, directrice général adjointe de l'Insup
 05 56 01 31 70
 mpecassou@insup.org
Alexandre LE CAMUS,  secrétaire général de l'UIMM Gironde-Landes
 05 56 57 44 44