Une nouvelle seconde professionnelle en Haute-Saône

Après la Picardie, avec Promeo, et l’Ile de France avec l’Aforp, la Haute Saône s’est lancée dans un projet de seconde professionnelle à vocation industrielle. Le constat de départ est rigoureusement identique
 Financement : 80 362 €
 Durée du soutien : 28 mois (du 1er avril 2016 au 31 juillet 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 32 jeunes sortant de 3ème ou inscrits à la mission locale
 Action réalisée par : CFAI 21-71
 Action portée par : UIMM Saône et Loire
« Nous sommes partis de la difficulté d’intégrer des jeunes de 15 ou 16 ans sortant de classe de troisième en apprentissage et des réticences des entreprises à embaucher des apprentis de moins de 18 ans » explique Yannick Mahé, directeur général du CFAI 21-71. A la rentrée 2015, sur 36 places en spécialité usinage proposées par ce CFA de Chalon sur Saône, seules 6 d’entre elles ont été pourvues. La création d’une seconde professionnelle vise à surmonter en partie ce problème. Durant une année passerelle, les jeunes, sous statut de stagiaires de la formation professionnelle, pourront découvrir les principaux métiers en tension (chaudronnier, usineur, soudeur, agent de maintenance…), acquérir un socle de compétences indispensables et un passeport sécurité permettant d’évoluer dans une entreprise industrielle. Ils effectueront également deux stages d’une durée totale de six semaines en entreprise leur permettant de conforter leur projet professionnel. L’objectif étant de pouvoir intégrer ensuite la première année de bac professionnel et de conclure un contrat d’apprentissage. Le CFAI 21-71 a calibré cette section dédiée pour 16 jeunes afin de pouvoir dispenser une formation de qualité et attend un taux de réussite au certificat de compétences industrielles et un taux d’entrée en bac pro industriel de 75%. Avec l’aide des missions locale et après diverses interventions dans les collèges du secteur, la première « promotion » de seconde professionnelle industrielle est en cours de recrutement en vue de la prochaine rentrée de septembre 2016. « Avec ce dispositif, tout le monde s’y retrouve. Nous sécurisons les parcours et nous rassurons les jeunes et leurs parents en leur garantissant une entrée en CFAI, soit en seconde professionnelle, soit directement en apprentissage » ajoute Yannick Mahé.

Contact(s)

Yannick MAHE, directeur général du CFAI 21-71
 03 85 42 18 25
 ymahe@uimm-71.com
Isabelle LAUGERETTE, secrétaire générale de l'UIMM Saône et Loire
 03 85 42 18 48