logo_fonds_de_confiance_seul_465x82
Depuis 1988, le réseau France Active s’est forgé une solide réputation dans le monde de l’économie solidaire. Ses 41 fonds territoriaux accompagnent et financent chaque année près de 7000 entreprises, en majeure partie dans le secteur de l’insertion par l’activité économique, qui mettent ou remettent en emploi des personnes éloignées du marché du travail.
 Financement : 267 000 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er septembre 2015 au 30 août 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 15 porteurs de projets
 Action réalisée par : France Active
Le territoire des Côtes d’Armor n’échappe pas à la règle. Les entreprises industrielles y recherchent, parfois en vain, des électriciens, des soudeurs, des usineurs ou des agents de maintenance cependant que les missions locales sont souvent en manque de débouchés pour les jeunes qu’elles accueillent. C’est du constat de cette inadéquation qu’est né le projet de “passeport vers les métiers de l’industrie et de la métallurgie”, monté par l’UIMM des Côtes d’Armor et l’entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI) Alter.
 Financement : 168 000 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er septembre 2015 au 30 août 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 36 jeunes en difficulté suivis dans le cadre de la "garantie jeune" par la mission locale
 Action réalisée par : Alter ETTI
 Action portée par : UIMM des Côtes d'Armor
Dans la même logique que les bourses “Trajectoires pour l’industrie” mises en œuvre depuis 2012 dans la Vienne pour aider les étudiants issus de milieu modeste et souhaitant s’engager dans une filière industrielle, la Fondation Poitiers Université a lancé un nouveau dispositif intitulé “Semestre Avenir Industrie”.
 Financement : 88 200 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er octobre 2015 au 30 septembre 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 24 étudiants en difficultés souhaitant se réorienter vers un Bac+2 à caractère industriel
 Action réalisée par : Fondation Poitiers Université
 Action portée par : UIMM Vienne
118418
Lutter à la fois contre le décrochage scolaire des jeunes de l’Orne et le retard numérique des entreprises de ce département rural de l’ouest de la France. C’est le challenge qu’a décidé de relever l’Association pour le développement de la formation industrielle (ADFI), avec le programme “Startech61 School”.
 Financement : 226 390 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er juillet 2015 au 30 juin 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 45 jeunes décrocheurs post bac
 Action réalisée par : Association pour le développement de la formation industrielle
 Action portée par : UIMM Normandie sud
Donner à des demandeurs d’emploi les meilleures chances d’intégrer un contrat de professionnalisation, une préparation opérationnelle à l’emploi collective ou encore le dispositif Je Me Qualifie déployé par la Région Pays de la Loire. C’est le but recherché par le “parcours découverte des métiers des industries technologiques”, mis en œuvre par l’UIMM Loire-Atlantique, qui s’est largement inspiré, pour l’occasion, du dispositif Job évolution inventé en Bourgogne.
 Financement : 48 250 €
 Durée du soutien : 24 mois (du 1er juillet 2015 au 30 juin 2017)
 Nombre de bénéficiaires : 128 demandeurs d'emploi sur deux ans
 Action réalisée par : UIMM Loire-Atlantique
En Picardie, les jeunes attirés par les métiers de l’industrie et par l’apprentissage peuvent désormais s’engager dans une nouvelle filière de formation : un bac professionnel en deux ans, précédé d’une année de “seconde industrielle”. Une véritable innovation pédagogique à porter au crédit du CFAI Oise, appuyé par l’UIMM Picardie.
 Financement : 187 188 €
 Durée du soutien : 28 mois (du 1er avril 2015 au 31 juillet 2017)
 Nombre de bénéficiaires : 72 jeunes sortant de 3ème ou inscrits à la mission locale
 Action réalisée par : CFAI Oise
 Action portée par : UIMM Picardie
Pour sa troisième année d’existence, l’atelier et chantier d’insertion Fil de Faire a vu plus grand. Cette action montée par l’Afept (Association pour la formation et l’éducation permanente à Tivoli) en 2012 a décidé d’ajouter une nouvelle activité à son métier de base, la production d’ensembles métalliques tels que des garde-corps pour le bâtiment ou des éléments de mobilier urbain.
 Financement : 25 000 €
 Durée du soutien : 18 mois (du 1er janvier 2015 au 30 juin 2016)
 Nombre de bénéficiaires : 12 chômeurs de longue durée
 Action réalisée par : l'Association pour la formation et l’éducation permanente à Tivoli
 Action portée par : UIMM Gironde Landes
En dépit d’un taux de chômage avoisinant 12% dans le département de l’Ariège, les sous-traitants qui travaillent pour l’industrie aéronautique midi-pyrénéenne (Recaero, Aubert et Duval, CMA...), peinent à recruter. Qu’il s’agisse de missions d’intérim, de contrats d’alternance et même de CDD et de CDI. « Les métiers industriels sont dévalorisés aux yeux des jeunes et nous constatons également chez eux un manque de mobilité » souligne Ronan Le Mortellec, de l’UIMM Midi-Pyrénées.
 Financement : 99 400 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er novembre 2015 au 30 octobre 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 54 jeunes sans diplôme ni qualification sur trois ans
 Action réalisée par : Mission Locale Jeune Ariège
 Action portée par : UIMM Midi-Pyrénées
Faire travailler en milieu ordinaire des personnes présentant des troubles psychiques : c’est le défi relevé par Geist 21 Mayenne avec l’appui de l’UIMM Mayenne. Cette association dont l’objet est de favoriser l’insertion sociale des personnes trisomiques a souhaité amplifier son action en l’étendant aux personnes présentant des troubles psychiques et en visant leur insertion professionnelle en milieu ordinaire.
 Financement : 52 250 €
 Durée du soutien : 33 mois (du 1er septembre 2015 au 30 mai 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 60 personnes reconnues travailleurs handicapés
 Action réalisée par : GEIST 21 Mayenne
 Action portée par : UIMM Mayenne
Créée en 2005 par l’ancien Premier ministre Édith Cresson et ancienne députée de la Vienne, qui en assure toujours la présidence, l’École de la deuxième chance de Châtellerault est également la plus petite du réseau avec ses 9 salariés (8,5 ETP).
 Financement : 73 360 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017)
 Nombre de bénéficiaires : 30 jeunes sans diplôme n qualification sur toirs 3 ans
 Action réalisée par : Ecole de la deuxième chance de Châtellerault
 Action portée par : UIMM Vienne
valoris_pierre_torset (10)
Sur les quelque 25000 tonnes de textiles que collecte chaque année en France la Croix Rouge, le département de la Vienne en représente 10%. Sur ce volume, 400 tonnes sont collectées par Valoris textile, un chantier d’insertion qui dispose d’une plateforme de tri et de confection de chiffons d’essuyage industriel à Buxerolles, près de Poitiers. Environ 120 entreprises de la Vienne, des PME de la mécanique, des garages automobiles, des imprimeries, sont déjà clientes de Valoris textile.
 Financement : 48 311€
 Durée du soutien : 24 mois (du 1er mai au 30 avril 2017)
 Nombre de bénéficiaires : 6 à 8 personnes en difficultés, majoritairement des femmes
 Action réalisée par : Croix Rouge insertion - Valoris textile
 Action portée par : UIMM Vienne
DSC_0160
L’École de la deuxième chance lilloise et l’UIMM-Udimetal Nord Pas-de-Calais Centre se sont trouvés un objectif commun : donner envie à des jeunes “décrocheurs” de l’école de s’orienter vers les métiers de l’industrie, où de nombreux postes sont disponibles.
 Financement : 78 000 €
 Durée du soutien : 36 mois (du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017)
 Nombre de bénéficiaires : 60 jeunes sans diplôme ni qualification entrés en formation industrielle ou en emploi
 Action réalisée par : Ecole de la deuxième chance Grand Lille
 Action portée par : UIMM Udimétal Nord Pas-de-Calais Centre